Alles rund ums Spielen

The Tachyon VPN reaches 1 million users in just six months

admin, · Kategorien: Allgemein

Tachyon Protocol, a blockchain-based network developed by the creator of proof-of-staking Sunny King, reported that its decentralized virtual private network, or VPN, reached 1 million users worldwide last week after only six months.

The VPN has experienced tremendous growth since May, when Cointelegraph reported that it reached 100,000 users.

The Tachyon Network, a blockchain-based protocol, publishes a white paper
According to the website, Tachyon VPN allows users to circumvent restrictions on Internet activity. It provides many features, such as a P2P network without central nodes, multiple route routing to avoid single-point attacks, protocol simulation to disguise transit traffic, and free access to Facebook, Netflix, Spotify and other platforms.

About Tachyon Protocol

Tachyon VPN is part of the Tachyon Protocol project that includes applications such as Internet of Things, decentralized finance (DeFi), storage, and other applications. The goal of the Tachyon Protocol project is to provide a secure and private Internet for users.

Orchid Labs CEO Says New VPN Seeks to Improve Privacy Rights
According to the website, technologies such as distributed has table (DHT), blockchain, user datagram protocol (UDP) and encryption were used to build the project.

The Tachyon Protocol (IPX) has been ranked among the top 100 crypto currencies in CoinMarketCap with a market capitalization of USD 23 million. IPX, Tachyon Protocol’s native token, is based on the blockchain of v.systems with a total supply of one billion. IPX has been included in global exchanges such as Bithumb, HitBTC, Hotbit and OceanEx.

Tachyon published its white paper last year.

Les trafiquants de drogue utilisent Bitcoin: un jeune homme arrêté en Inde

admin, · Kategorien: Bitcoin

Les forces de l’ordre font de leur mieux pour lutter contre les criminels effectuant des transactions de drogue via le darknet. Le 24 août, le Bureau indien de contrôle des stupéfiants a arrêté un jeune homme pour avoir acheté des pilules d’ecstasy avec Bitcoin.

L’achat a coûté environ 26 735 $ et était une cargaison de contrebande en provenance d’Allemagne. Après avoir détecté le colis commandé via le darknet, les forces de l’ordre ont tenté de retrouver le destinataire. C’est ainsi qu’ils ont dénoncé le résident de 24 ans du Kerala, Bengaluru, nommé K Rahman.

Le type s’est avéré être un trafiquant de drogue. Il a précédemment commandé de grandes quantités de médicaments sur le darknet en utilisant Ethereum Code. Dès réception, il a distribué les marchandises illégales aux jeunes locaux, principalement des étudiants. Actuellement, le concessionnaire est en garde à vue.

Le volume des transactions Bitcoin diminue

Bien que de nombreux criminels considèrent le bitcoin comme un refuge sûr pour couvrir leurs traces, il y a récemment eu une diminution significative des transactions Bitcoin sur le darknet, selon CoinIdol, un média mondial de la blockchain.

Elle a été en partie due au renforcement de la réglementation sur le terrain. En outre, beaucoup de ceux qui souhaitent couvrir les activités illégales avec la crypto-monnaie choisissent des altcoins comme Dash ou Monero pour leurs fonctionnalités de confidentialité améliorées.

Renforcer les forces

D’autre part, les structures d’application de la loi ont également renforcé leurs mesures de lutte contre les criminels de crypto-monnaie, entraînant une augmentation du taux global de détection de la criminalité. Pour lutter contre le nombre croissant de crimes et d’escroqueries causés par la pandémie COVID-19, ils explorent le potentiel des technologies innovantes.

Par exemple, Interpol travaille sur une plateforme d’analyse améliorée pour suivre les transactions cryptographiques sur le darknet. L’agence prévoit de mobiliser des moyens d’intelligence artificielle et de robotique pour améliorer leur productivité. En général, ils considèrent ces technologies comme l’avenir de l’analytique.

Malheureusement, les efforts déployés par les forces de l’ordre n’empêchent pas la croissance du taux de criminalité causée par la pandémie et la crise mondiale. Cependant, dans une perspective à long terme, ces efforts pourraient porter leurs fruits et au moins empêcher les criminels de s’en tirer avec leurs actes.